géographie

Pendant les vacances, ce sont mes enfants qui me servent de cobayes pour mes inventions pédagogiques... Tout le monde n'a pas la chance d'avoir des parents profs...

Mon fils, âgé de cinq ans, se passionne pour les  lieux, les plans, les villes, les pays... Mais ses questions montrent qu'il a beaucoup de mal à hiérarchiser les différents niveaux de repérage géographique. Il nous demande souvent, par exemple, dans quelle île se trouve l'Allemagne ou quelle est la  capitale de Lisbonne... Après avoir vainement essayé de lui expliquer qu'une ville est plus petite qu'un pays, qu'elle ne peut donc pas le contenir... J'ai fini par me rendre à  la  réalité selon laquelle un enfant si jeune ne peut pas comprendre les concepts géographiques sans s'en faire une représentation concrète, même approximative.

J'ai donc pris du temps pour fabriquer avec lui un petit matériel pédagogique à partir de boîtes récupérées dans notre consommation quotidienne. Nous avons attribué à chaque continent une couleur et une grande boîte. Puis nous avons préparé de plus petites boîtes représentant des pays, que nous avons peintes ou étiquetées de la couleur de leur continent. Enfin, nous avons découpé des papiers sur lesquels sont écrits les noms de villes représentatives de chaque pays. Tout cet ensemble se range dans un sac en papier décoré d'une belle carte du monde. Maintenant, nous pouvons jouer à tout sortir et ranger , classer selon les pays et les continents, tout en rêvant sur les lieux où nous aimerions aller en vacances.

Je remarque que, depuis que nous avons réalisé ce jeu, mon fils s'efforce d'attribuer les pays dont il entend parler à leur continent. Il commence aussi à associer à chaque pays sa capitale. Les niveaux d'analyse semblent se clarifier dans son esprit. Ce que Nathan oublie de nous dire pour nous vendre son beau matériel Montessori, c'est que faire le jeu permet d'apprendre encore plus vite...